Caleçon Sexy pour Homme Achat Calecon Homme

    Caleçon

    Le caleçon a marqué une réelle révolution des sous-vêtements masculins. Il a émancipé l’homme du port du slip étriqué et sans grande variété. Mais n’ayant pas toujours fait l’unanimité auprès de la gent masculine, il a fait naître d’autres cousins (boxer, caleçons mi-cuisses, caleçons longs…).

    Ainsi, à l’image de la lingerie féminine, les sous-vêtements pour homme peuvent désormais s’enorgueillir de plusieurs variétés. Assimilable à un short, le caleçon ne possède pratiquement pas de braguette ni de poches.

    L’existence de deux jambes et l’absence d’élastique, sauf au niveau de la taille, permet un port plus confortable, moins contraignant, tout en protégeant la peau, qui est très sensible au niveau des parties intimes, des frottements désagréables du pantalon. Par ailleurs, grâce à sa taille et sa coupe, le caleçon est une version plus « trendy » du slip et permet d’avantage de fantaisies ou de modèles.

    Il est bien loin le temps de ses ancêtres les braies et de celui des premiers caleçons à coupe grossière, peu flatteurs. Sachez cependant que le port de caleçon n’est pas permis dans beaucoup de disciplines sportives. Aujourd’hui, le caleçon est un allié dans la séduction grâce à ces trois mots « chic, genre et classe » qui lui sont indissociables et il n’a rien à voir avec le slip.

    Notons que Jacob Golomb a créé les « shorts » à élastique en 1925, ce qui a permis d’avoir ouvert la route aux caleçons plus tard.

    Types de caleçons

    Le choix est large entre les caleçons classiques, les boxers et les caleçons américains. Avec braguette ou non, à fente portefeuille ou boutonné, il doit être choisi pour son côté pratique. Ensuite, le confort est apporté par la coupe et par la taille adéquate comme un caleçon à devant façon slip-kangourou qui donne plus de confort sans retomber vers le slip.

    Les boxers, plus moulants, flattent les fesses et le reste de l’attirail, tout en éliminant les sensations de ballotement.

    Les moins hardis se sentiront plus à l’aise avec les boxers qu’avec les caleçons car ils ont l’avantage d’être plus discrets que le caleçon. Pour la taille, il faut faire très attention à la hauteur de l’entre-jambe pour qu’elle ne vienne pas « scier » les bourses.

    En terme de textile, on a les caleçons 100 % coton et ceux conçus dans des tissus mélangés comme l’élasthanne, le lycra, le polyamide….

    Restez dans le classique du 100 % coton, plus hygiénique et plus confortable, ce tissu évitera les irritations et les mycoses à l’opposé du synthétique. Ensuite, vient le choix des motifs, à commencer par les couleurs unies et sans motif pour ceux qui ne sont pas prêts à changer de style et veulent rester dans les couleurs basiques.

    Le noir, neutre et indémodable, est parfait pour toutes les occasions, sinon restez toujours dans les couleurs discrètes, non criardes, comme le bleu, le blanc, le gris…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *